Discernement, vocation, orientation...?

Tu t’interroges sur ta vocation, et l’appel de Dieu sur toi ? Tu désires te marier ? Tu t’interroges sur la vie de consacré(e), prêtre, religieux(se) ?

Le mot « vocation » vient du verbe latin et signifie « appeler ». Dans notre foi, ce mot dit l’appel que Dieu a pour chacun de nous.

Nous avons tous deux vocations :
La première, commune à tous les hommes, c’est l’appel à la sainteté. Dieu nous désire saint, c’est-à-dire pleinement uni à lui dans l’amour. Être saint, c’est être profondément heureux, aimer Dieu et se laisser aimer par Lui !

Notre deuxième vocation est plus personnelle : soit le célibat consacré, en devenant prêtre, religieux(se), consacré(e), soit le mariage.

Une chose est certaine, quel que soit l’appel de Dieu pour nous, Il nous veut heureux et vient épouser nos désirs les plus profonds ! N’aie donc pas peur de te poser les bonnes questions, car comme disait le pape Benoît XVI « Le Christ n’enlève rien, il donne tout ! »
Pour avoir plus d’informations sur telle ou telle vocation, tu peux cliquer sur ce lien : https://diocese44.fr/les-services-pastoraux/vocations-sdv/
Actualité

(reportée en 2022) Après une première édition en 2019, le samedi 1er mai 2021, les 5 diocèses des Pays-de-la-Loire reprennent la route vers Saint-Laurent-sur-Sèvre pour prier pour les vocations. Tous les fidèles de la région sont conviés à cette journée festive avec marche, ateliers et table ronde qui se clôturera par une messe présidée par nos évêques. Le MEJ44 accompagnera musicalement cette journée et les enfants de 4 à 17 ans seront répartis par groupes d’âge pendant les ateliers (sieste possible pour les plus jeunes).

Venez nombreux sur les pas d’un grand apôtre des vocations : Saint Louis-Marie-Grignion-de-Montfort, évangélisateur de l’Ouest !

Renseignements et inscriptions sur http://pelevocationspaysdeloire.fr/

Années pour Dieu

Le Service National des jeunes et des vocations a travaillé à la rentrée 2020 pour recenser les propositions d'Année pour Dieu : voir leur article.

Une telle année peut utilement trouver sa place dans l’itinéraire de vie d’un jeune chrétien s’interrogeant sur le sens de l’existence, désireux d’approfondir sa foi, voulant discerner sa vocation ou encore donner un an au service de l’évangélisation.

La liste ci-dessous (non exhaustive) présente des propositions pouvant rejoindre ces demandes. Ne sont présentées ici que des démarches qui invitent à arrêter complètement pour un an, (ou au moins plusieurs mois) ses études, son travail et en acceptant une vie communautaire :