Laudato Si'
En 2015, le pape François a publié son encyclique Laudato Si'. Incitant à une consommation plus mesurée et à un respect de la création, son texte a résonné et a encouragé le plus grand nombre au changement. Six ans après, de nombreuses initiatives ont vu le jour : entre des potagers, des colocations ou des labels, chaque action compte et répond à l’appel du pape.

Eglise verte logoEn 2017, le label « Eglise verte » fut créé ; il s’agit d’un outil qui encourage, vulgarise l’écologie et qui s’adresse à toutes les communautés. Chaque communauté répond à un questionnaire couvrant cinq domaines (célébrations et catéchèse ; bâtiments ; terrain ; engagement local et global ; modes de vie) et s’engage à progresser dans l’un d’entre eux au moins sur une année. L’entraide est primordiale ; ce label souhaite relier l’engagement écologique à la fraternité. L’intention est de prendre soin des autres ainsi que de la création de Dieu lors d’un partage (par des ateliers, du jardinage).

Ce label ne s’adressant qu’aux structures et bâtiments, il s’est élargi par l’ajout de labels secondaires, tel que « Pollen d’Eglise Vert » en 2020. Ce dernier est fait pour les collégiens et lycéens. Par des actions concrètes, des thématiques simples, les jeunes prennent conscience du lien entre écologie et religion pour ensuite appliquer ces principes au quotidien. Ils apprennent à s’émerveiller de la nature et des créations de Dieu tout en entrainant leurs paroisses et familles dans cet engagement.

Chaque action est une réponse à Laudato Si' ; un potager est un pas vers une amélioration et peut être mené même par les plus jeunes.

À Saint Herblain (44), à la paroisse Saint-Luc Saint-Louis de Monfort, Sœur Suzanne a aidé des collégiens à prendre possession du texte en passant à l’action. Après avoir montré des vidéos d’exemples d’actions, ils ont demandé à jardiner en communauté. Elle les accompagne dans leur réflexion autour de la terre et de la spiritualité par sa présence et son écoute ; elle organise des moments d’échange comme des pique-niques pour partager le fruit de leur récolte, pour apprécier leur labeur et remercier la création de Dieu.

Une vie de conversion et respectueuse de l’environnement est un projet de vie ; l’application peut être facilitée par une mise en commun, telle qu’une colocation.

C’est ainsi qu’à Orvault (44) cinq professionnels ont répondu au pape par la création en 2017 de leur colocation centrée autour d’une vie communautaire simple. Située dans l’ancienne cure paroissiale à côté de l’Eglise Sainte Bernadette, 56 bis rue Verts Prés, la maison Claire et François organise des journées Jardin afin de sensibiliser et faire découvrir l’écologie intégrale. Le nom provient de Saint François d’Assise et de Sainte Claire, des modèles qui ont souhaité les premiers revenir à une vie plus proche de la nature afin de se consacrer à Dieu et à son prochain. En plus des journées ouvertes, le jardin est ouvert à la prière au public ; c’est un lieu de partage et de découverte, aidé par son potager et par son poulailler. Chaque être vivant est le bienvenu dans ce jardin déjà peuplé d’insectes, de poules et d’un chat pour partager des intentions écologiques et éthiques.

Autour du sujet de l'écologie intégrale et du soin apporté à la création :

Site du service national de la pastorale des jeunes
Site du diocèse avec des articles sur les actions dans le diocèse
Tout est lié site/magazine de l'Eglise catholique sur l'écologie intégrale
Documentaire sur 3 initiatives dont 2 dans la région : Matthieu, paysan-boulanger au sud de Nantes et la colocation Claire et François
La Fresque du Climat comme outil pour comprendre le changement climatique

Rédaction : Suzanne Collet (volontaire en service civique en 2020-2021)